Retour sur le Titanic : épopée interactive

Sur les côtes du Cotentin, la ville de Cherbourg vous propose un voyage extraordinaire. La Cité de la Mer a ouvert en 2011 un nouvel espace d’exposition : Titanic, Retour à Cherbourg. Son, éclairage et scénographie vous emportent sur le paquebot le plus connu de l’histoire.

Avant de plonger dans l’ambiance du Titanic immergé sous l’eau, la Cité de la Mer vous propose d’arpenter une immense salle des bagages. Découvrez l’émigration du début du XIXème, et partez à la découverte d’un Cherbourg d’Avant-Guerre. Avec la projection d’écrans interactifs sur les murs et un système de détection de mouvements, naviguez grâce à vos mains pour fouiller dans les bagages des émigrants.

P2807755D2183553G_px_512_

Un escalier permet ensuite aux visiteurs d’arriver sur une reconstitution de la proue du paquebot. Plongé dans le noir, un écran panoramique est la seule source de lumière. Il offre une vue sur l’Atlantique et son horizon. Du lever au coucher du soleil jusqu’au choc avec l’iceberg, nous vivons visuellement les dernières vingt-quatre heures du Titanic. Les textes et le son des SOS envoyés lors de l’accident rendent la mise en scène plus dramatique. La réalité de cette salle est bluffante. Le visiteur est ensuite amené à comprendre comment fonctionne la navigation d’un bateau grâce à des outils en bois maniables. Dans cette salle se trouvent également les portraits et la fiche d’identité de l’équipage comme celle du Capitaine Edward Smith. En décrochant le combiné de téléphone à cornet associé, les voix des officiers jaillissent des profondeurs.

min-917

Faites encore quelques pas et entrez dans la salle de radio où il est possible de comprendre comment fonctionne la télégraphie à cette époque. Un télégraphe et un casque géant permettent notamment d’écrire en morse. Mais vous n’avez pas tout vu : le reste de l’exposition cache bien d’autres surprises. Un livre regroupe des fiches d’identité de différentes personnalités remarquables et/ou historiques présentes sur le paquebot. Un écran d’ordinateur est à disposition des visiteurs. Il offre des informations pertinentes sur la maintenance du paquebot. Des personnages fictifs racontent, à travers des vidéos, leurs sensations et réactions pendant le choc et le naufrage. Le visiteur a aussi la possibilité de jeter un coup d’œil par l’entrebâillement d’une porte de cabine. Des images en 2D représentants les somptueuses salles de première classe comme le salon ou la salle à manger sont exposées.

La plus étonnante des mises en scène se déroule dans un étroit couloir sombre. Derrière une vitre, une maquette en bois de la salle de sport du paquebot a été minutieusement conçue. Afin de la rendre vivante, trois personnages holographiques jouent une petite scène. Fictifs, ils sont pourtant en parfait accord avec l’espace et les objets réels qui le composent.

Tous ces outils numériques contribuent à faire de la tragédie du bateau une épopée extraordinaire, plus réelle que jamais pour les visiteurs du XXième siècle.

Laura BABARRO, Marie COLIN, Jeanne LEMARINEL & Johanne MARCHAND

Publicités