Nantes : Numérique & Politiques culturelles

La ville de Nantes défend une culture créative,  attractive, solidaire et partagée.
Quand on regarde de plus près les projets autour du numérique, on s’aperçoit qu’ils s’inscrivent pleinement dans cette ligne directrice.

Après la fermeture des chantiers navals en 1987, Nantes a retrouvé son dynamisme en misant sur le volet culturel pour s’épanouir. Ainsi, depuis une vingtaine d’années, de nombreux projets  culturels fleurissent, avec notamment le soutien de celui qui fut le maire de Nantes de 1989 à 2012, Jean-Marc Ayrault. Avec «Le Voyage à Nantes» lancé en 2012, Nantes montre son ambition de rayonner au travers de sa culture.

Budget_nantes

En 2013, le budget allouer à la culture de la ville de Nantes s’élève à 60 millions d’euros (pour un budget global de 483,9 millions d’euros). 220 associations culturelles sont subventionnées par la ville.

Les acteurs agissant sur les politiques culturelles sont multiples. On retrouve tout d’abord la ville de Nantes, Nantes Métropole (la communauté urbaine de Nantes), le département de la Loire Atlantique, la Région des pays de la Loire et enfin, l’Etat. Le soutien passe principalement par les financements, essentiels pour les acteurs culturels, ou encore le prêt de locaux.

Avec l’explosion du numérique, une nouvelle dynamique est à nouveau donnée à la culture. Au niveau régional, les politiques culturelles s’articulent en trois axes : culture accessible à tous, créative, et un territoire aménagé.

Découvrons comment ces trois axes sont illustrés en projets culturels numériques.

« Une vie culturelle accessible à tous »

  • Le fond d’archives numérisées

Défini en 2012 dans le Programme de Numérisation par le Ministère de la Culture et de la Communication : «La numérisation du patrimoine culturel est l’une des priorités (…). Elle s’inscrit dans les objectifs retenus par la  Commission  européenne  de  construction  d’une  bibliothèque  numérique  européenne, Europeana,  point  d’accès  multilingue  à  tous  les  contenus  culturels  du  patrimoine  et  de  la création  contemporaine  (archives,  bibliothèques,  musées,  services  patrimoniaux, audiovisuel…) répartis en Europe.

La numérisation est un moyen d’accès privilégié à la culture pour un grand nombre de nos concitoyens et constitue un outil au service de la diversité culturelle. »

Nantes s’est investie dans ce projet en numérisant de nombreuses archives, en témoignent les ressources numériques des bibliothèques accessibles en ligne.

  • L’Open Data

open-data

L’open data, c’est-à-dire l’ouverture des données publiques, est un des projets clé de la politique numérique de Nantes. Derrière Paris et Rennes, elle est l’une des premières villes françaises à s’être lancée dans l’aventure. Ce projet se développe en parallèle d’une politique culturelle numérique au niveau national. Dans le «Guide Data Culture» édité en mars 2013 par le Ministère de la culture et de la communication :

«Le développement du numérique a induit une transformation des modes de consommation des biens culturels ainsi que des pratiques et des usages. La prégnance du mouvement open data a conduit à faire de la problématique de la  réutilisation des informations du secteur public un des enjeux centraux des politiques culturelles d’aujourd’hui. »

Nantes Métropole et la ville de Nantes ont pris l’engagement d’ouvrir leurs données en février 2011.

Pour Jean Marc Ayrault, interrogé à ce sujet en 2011 quand il était encore maire de Nantes, l’open data vient d’une demande venue de la part des citoyens Nantais. En effet, LiberTic, une association nantaise promouvant l’ouverture des données, a beaucoup œuvré pour que les politiques se penchent sur la question de l’open data.

Depuis le 21 Novembre 2011, la ville a son portail : http://data.nantes.fr/accueil/

En 2012, la plateforme open data a été mutualisée avec celle de la Région. Fin 2013, ce portail a d’ailleurs été enrichi de nouvelles fonctionnalités, notamment avec la datavisualition.

Concernant les données culturelles, voici quelques exemples de données qui deviennennt accessibles au grand public : Horaires des équipements culturels, lliste des équipements publics culturels, tarifs des équipements culturels, tableaux de bord mensuels des équipements culturels et touristiques, catalogue des bibliothèques municipales et disponibilité des ouvrages.

« Un aménagement culturel du territoire »

  • Le quartier de la création

Le quartier de la création se présente avec ces mots :

«A la croisée d’une politique culturelle volontariste menée depuis 20 ans et d’un projet urbain ambitieux sur l’île de Nantes, le Quartier de la création a pour objectif de faire émerger un pôle d’excellence européen dans le domaine des Industries Culturelles et Créatives. Projet à long terme, il prend ses racines sur près de 15 hectares qui accueillaient autrefois les activités de l’industrie navale.»

La culture s’installe sur le lieu ayant fait la grandeur de Nantes, le quartier de la création est un ambitieux projet qui, a terme, rassemblera sur 90 000 m² plus de 5 000 étudiants, chercheurs et professionnels, sous le signe de l’innovation.

Pour Jean Marc Ayrault, «le quartier de la création est l’aboutissement de la politique culturelle nantaise menée depuis vingt ans. »

Certain qualifie même ce quartier d’une «vitrine du savoir faire nantais.»

  • La cantine numérique

La cantine est un lieu d’échange autour de l’innovation numérique. Fondé par Atlantic 2.0, le réseau des acteurs de l’innovation numérique dans les Pays de la Loire, elle a été inauguré par Jean Marc Ayrault & Jacques Auxiette (président de la Région Pays de la Loire) en Février 2011.

« Diversité de la culture et de la création »

«Nantes est une ville ouverte à l’imagination. D’ici ou d’ailleurs, les cultures se mélangent et s’inspirent. »

  • La Fabrique

Créée à l’initiative de la ville de Nantes, La Fabrique a ouvert ses portes en Septembre 2011. Véritable laboratoire artistique, ce centre culturel est géré par la ville de Nantes et des associations. Il est financé par la Ville de Nantes (18 millions d’euros), la Région (2,5 millions d’euros), le département (2,1 million d’euros) et Nantes Métropole (1 million d’euros).

Son projet est défini ainsi : «Lieu laboratoire par essence, la Fabrique donne à voir l’art sous toutes ses formes : musiques actuelles, arts numériques, arts visuels, arts vivants, cinéma. Expérimenter, diffuser, former, créer, informer sont les maîtres mots de la Fabrique qui attache une importance majeure à l’expérimentation comme méthode de création artistique et comme mode de construction et de développement des projets. »

A l’intérieur de cette fabrique, on retrouve Stéréolux, un lieu dédié à la musique et aux arts numériques sur l’île de Nantes, et qui n’a pas moins de 4 projets en Mars 2014 autour de la culture et des arts numériques. Ce bâtiment regroupe notamment deux salles de diffusion et un centre de création et d’expérimentation multimédia. Dans le deuxième bâtiment, Trempolino, on retrouve des espaces dédiés à la création et accueillant des résidences d’artistes, des conférences etc.

Cette fabrique s’inscrit dans un projet de proximité culturelle, ainsi elle est en réseau avec d’autres quartiers de la ville, comme la Fabrique des Dervallières, ou encore la Fabrique à Chantenay.

Cette liste non exhaustive de projets culturels numériques soutenus par la ville de Nantes montre le dynamisme de cette ville à ce niveau. Les élections municipales actuelles seront un élément clé à suivre pour connaître l’orientation de la ville.

Clara POINOT & Mélissa RICHARD

En savoir plus :

·        Sur l’open data

Niveau national :

«Guide Data Culture – Pour une stratégie numérique de diffusion et de réutilisation des données publiques numériques du secteur culturel», Mars 2013, Ministère de la culture et de la communication.

https://semaphore.culture.gouv.fr/documents/10746/1502772/GUIDE+DATA+CULTURE/

à Nantes :

http://www.stereolux.org/actualite/open-data-enjeux-et-opportunites-pour-le-secteur-culturel

·         Sur le quartier de la création

http://www.creationduquartier.com/

Nantes Métropole Juillet/Août 2009 p2 : nantes_metropole_quartiercreation

·         Sur la Cantine Numérique

Nantes Métropole de Mars/Avril 2011 p8 : nantes_metropole_cantinenum

·         Sur la Fabrique

http://www.lafabrique.nantes.fr/

Nantes Passion d’Octobre 2011 p 21 : nantespassion_lafabrique

·         Le numérique à Nantes

http://www.numerama.com/magazine/22599-jean-marc-ayrault-et-le-numerique-l-exemple-de-sa-ville-de-nantes.html

http://www.youtube.com/watch?v=ZyfuhcdTvlk (interview de l’ancien maire de Nantes, Jean Marc Ayrault, en Février 2011)

Publicités