RNE au plus près de ses auditeurs Un musée mobile pour les 75 ans de la station de radio espagnole

En guise de cadeau d’anniversaire, la radio nationale espagnole (RNE) s’est offert un musée-mobile. Parcourant le pays, le lieu mélange histoire et expérimentations radiophoniques.

La plate-forme mobile RNE fait le tour de la péninsule ibérique

Le Musée mobile de la radio nationale espagnole (RNE) a été créé à l’occasion de la manifestation « RNE contigo » (RNE avec toi), qui marque les 75 ans de la station. Ce musée mobile est constitué d’éléments de préfabriqués qui se déploient à partir d’une base posée sur un semi-remorque (voir article sur le MuMo, qui possède une construction similaire). Une plate-forme itinérante ouverte à tous. Le musée se déplace depuis janvier jusqu’en mai pour 53 dates à travers les villes espagnoles. De la capitale Madrid à l’ouest du pays puis jusqu’à l’est, le musée terminera sa tournée en Andalousie, à la fin d’un long trajet. Plusieurs activités sont organisées, outre la présentation de ce musée à travers le territoire espagnol.

« Sube al camion y haz tu radio »

« Monte dans le camion et fais ta radio » fait partie de ces programmes ludiques mis en place dans un souci de proximité avec le public, auditeurs réguliers ou personnes découvrant cette radio. L’objectif est de faire vivre la radio de manière la plus directe possible et de façon personnalisée. Chacun peut individualiser la visite à son goût. Pour se faire, des écrans tactiles, permettant la diffusion de vidéos ou de bandes sonores, ont été installés pour créer de l’interaction.

Le musée fait aussi un retour sur l’histoire de la radio jusqu’à nos jours et présente la vision de la radio du futur. L’histoire de la radio est présentée de façon classique avec l’exposition d’objets et de machines qui servaient autrefois. Les 16 chaînes de la station n’ont plus de secret pour les curieux. Radio clásica, radio 3, radio 4, radio 5 ou radio exterior entre autres. Le futur de RNE est mis en valeur avec la mise en place des applications pour iPad et iPhone ou la diffusion web, d’ors et déjà accessible.

Découvrir la technique de la radio

Le public est invité à découvrir les métiers de la radio ainsi que les techniques utilisées. De la diffusion sonore à la préparation des bulletins d’informations, tout est expliqué. Pour les jeunes collégiens, des séances sont également organisées pour les initier à la radio. Des programmes préparés par ces jeunes sont diffusés à partir du musée mobile. Une exposition photographique « la radio de la rue » est présentée au cours de cet événement. Des photos faites lors des escales du musée sont mises en ligne sur le web. Autre surprise, le visiteur pourra retrouver des chansons qui ont marqué sa vie ou la chanson du jour de sa naissance… parmi les archives de la station. Cette sélection musicale constituera une compilation, qui sera diffusée par la suite. La plate-forme contient également des jeux de mixage audio, avec découverte d’effets et musiques, jingles et fond sonore, qui permettront de créer « la radio de ses rêves ».

Une exposition plurimedia, donc, mais au service d’un seul média, plus que jamais présent dans le quotidien des Espagnols. La radio s’adapte à l’évolution des technologies tout en conservant son authenticité pour satisfaire un large public. Un univers multigénérationnel de la radio, l’évolution des techniques mais un seul objectif : faire vivre la radio.

Adélaïde Palvadeau

Prochaines destinations : le sud du pays, à travers la région d’Andalousie en passant par Séville le 4 mai, le 7 mai Málaga et Cadiz le 9. Le site officiel regroupe toutes les informations concernant ce lieu culturel très original.

Un peu d’histoire…

La Radio Nationale Espagnole, RNE, dont la station principale se trouve à Madrid, fait partie intégrante de l’antenne publique Radiotelevisión Española (RTVE), devenue Corporación RTVE en 2007. Elle est fondée durant la guerre civile, par les nationalistes José Millán-Astray et Terreros à Salamanque le 19 janvier 1937. Elle fait alors partie de la délégation de l’État pour la presse et la publicité. Le premier émetteur est un cadeau de l’Allemagne nazi au Nouvel État franquiste. Cet outil médiatique sera donc initialement utilisé pour la propagande. Durant les premières années de la seconde guerre mondiale jusqu’en 1943, RNE retransmet les informations venant d’Italie et d’Allemagne. À la fin de la guerre civile espagnole, Franco censure les radios privées et fait de RNE la radio exclusive pour la diffusion des bulletins d’informations. Les seules radios à cette époque qui pouvaient apporter une information différente étaient la BBC et Radio France Internationale. A la fin des années 50 et au début des années 60, les techniques radiophoniques connaissent une évolution importante. À la fin du régime franquiste, en 1964, un réseau de centres émetteurs est créé pour permettre une diffusion sur tout le territoire espagnol ainsi qu’une grande partie de l’Europe. En novembre 1965 apparaît un autre programme sur la bande FM, consacré à la musique. Ce programme deviendra Radio clásica. En 1975 s’ajoute à la station un nouveau centre émetteur. En 1975 la station favorise la diffusion pour les Espagnols expatriés. Avec l’arrivée de la démocratie, la censure des radios privées tombe le 25 octobre 1977. Jusqu’à la fin des années 80, la groupe radiophonique se diversifie et propose plusieurs chaînes, pour répondre à tout public. Informations, culture, de la musique classique au pop rock ou le service international. RNE sait évoluer pour ses auditeurs.

Publicités